CHRONOLOGIE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrator   
28-01-2008

 Vous trouverez la Chronologie établie par Claudio Albertani dans sa version compléte à l’adresse suivante :
http://www.rebelion.org/internacional/040113mexico.htm .
Nous le remercions pour son aimable autorisation.

 

 

- 1994 -

1er janvier : entrée en vigueur du traité de libre échange d’Amérique du Nord (ALENA) entre les USA, le Canada, et le Mexique. Soulèvement indigène dans l’État du Chiapas. L’armée zapatiste de libération nationale (EZLN), alors méconnue, prend pendant quelques heures San Cristóbal de Las Casas, Las Margaritas, Altamirano, Oxchuc, Huixtán, Chanal et Ocosingo.

Du 2 au 12 janvier : contre offensive de l’armée mexicaine, bilan : 400 morts.

Du 6 au 9 août, Guadalupe Tepeyac, forêt Lacandone, Chiapas : sont convoqués plus de 6 000 représentants des organisations populaires signataires de la convention nationale démocratique.

19 décembre : les zapatistes rompent le cessez-le-feu, prenant le contrôle temporaire de
38 villages dans les altos du Chiapas.

- 1995 -

Janvier : le FMI et certaines banques nord-américaines allouent un prêt de 50 milliards
de dollars au gouvernement mexicain dont
une des clauses secrètes est d’éliminer l’EZLN de la forêt Lacandone.

9 février, Chiapas : Zedillo ordonne une
offensive de l’armée fédérale contre les
territoires zapatistes.

11 février, Mexico : 100 000 personnes manifestent contre la nouvelle offensive anti-zapatiste. Nombreuses arrestations.
Mars, Chiapas : seconde vague de déportations
(environ 12 000 personnes en grande majorité
originaire des communautés zapatistes).

Du 27 août au 3 septembre : L’EZLN lance une consultation nationale et internationale pour définir la forme de leur lutte. Plus d’un million de personnes se prononcent en faveur d’une lutte politique et non pas militaire.

Septembre, Chiapas : nouvelle table ronde de négociation entre le gouvernement et l’EZLN autour de 4 thèmes (droits et cultures indigènes, démocratie et justice, bien-être et devenir, droit des femmes).

Fin de l’année, dans le nord Chiapas : augmentation
des offensives sanglantes des groupes paramilitaires contre les bases de soutien de l’EZLN.

- 1996 -

1er janvier : l’EZLN annonce la création du Front
Zapatiste de Libération Nationale (FZLN).

Du 27 juillet au 3 août, La Realidad, Chiapas : première
Rencontre Internationale pour l’Humanité et
contre le Néolibéralisme, convoquée par l’EZLN.

Octobre, Mexico : Congrès National Indigène avec la participation de la commandante Ramona.

- 1997 -

14 mars, Chiapas : la police fait irruption à San Pedro Nixtalucum, municipalité de El Bosque. Bilan 4 morts, de nombreux blessés, 27 prisonniers, 300 disparus, tous symapthisants de l’ EZLN.

Du 13 au 16 septembre : marche de 1 111 zapatistes vers la ville de Mexico.

29 novembre, San Cristóbal de las Casas : 10 000 indigènes exigent l’application des accords de San Andrés.
- 1998 -

Du 16 au 28 février, une Commision Civile Internationale pour l’Observation des droits Humains composée de 210 personnes de 11 pays visite le Chiapas. Parmi ses conclusions : Intense militarisation de la région, impunité avec laquelle l’État viole les droits humains, misère structurelle des habitants indigènes, absence de volonté politique du gouvernement pour arriver à un accord de paix.

15 avril, Chiapas : le gouverneur déclare qu’il n’autorisera plus les communes autonomes ni les groupes armés.

- 1999 -

Du 12 au 14 mars, Chiapas : 5 000 délégués zapatistes voyagent à travers les 32 États  mexicains pour promouvoir la consultation nationale zapatiste.

21 mars : 2.8 millions de citoyens mexicains participent à la consultation nationale pour la reconnaissance des peuples indigènes et la fin de la guerre d’extermination.

Août : sous le prétexte de reforestation de la biosphère de Montes Azules, le Chiapas est l’objet d’une nouvelle escalade militaire contre les communautés indigènes.

- 2000 -

1er janvier, Chiapas : quelques 5 000 indigènes de la région Altos du Chiapas se réunissent dans l’Aguascalientes d’Oventic pour fêter le sixième anniversaire du soulèvement armé zapatiste.

22 mars, Chiapas : des milliers d’indigènes et paysans pro-zapatistes bloquent des routes dans six communautés du Chiapas en demandant la démilitarisation et l’application des ASA.

2 juillet : Vicente Fox, investi par le PAN (Parti d’Action Nationale) et le PVEM (Parti Vert écologiste Mexicain) remporte l’élection présidentielle avec 43 % des voix.

2 décembre, Chiapas : l’EZLN annonce une marche sur la ville de Mexico pour exiger l’application des droits indigènes et pose trois conditions au pouvoir exé-cutif pour relancer le dialogue : application des ASA, liberté pour tous les prisonniers politiques, retrait de 7 des 259 positions stratégiques que l’armée maintient actuellement dans la zone de conflit.

- 2002 -

27 juillet : la Banque Mondiale informe que 48 %
des mexicains de la campagne (soit quelques 12
millions) survivent avec un revenu quotidien de
moins de 1 dollar.

- 2003 -

1er janvier, San Cristóbal Las Casas : rassemblement
de 20 000 indigènes présidé par les commandants
de l’EZLN Esther, David, Tacho, Fidelia, Omar, Míster et Brus Li.

25 janvier : « La torture est une pratique ordinaire du gouvernement Fox » signale l’ONG ACAT (Action Chrétienne pour l’Abolition de la Torture).

31 janvier, Mexico : 100 000 personnes exigent la
révision du chapitre agricole du Traité de Libre
Commerce avec les États-Unis.
20 mai, Mexico : Fox formalise la création de la Commission Nationale pour les Peuples Indigènes (CNPI) qui remplacera le controversé Institut National Indigène.

19 juillet : série de communiqués de l’EZLN (la Treizième Stèle). Ils annoncent des changements internes dans les relations nationales et internationales.

26 juillet : communiqué de l’EZLN annonçant la mort des Aguascalientes et la naissance des Caracoles, nouvelles structures de pouvoir régional pour renforcer l’autonomie indigène.

Du 8 au 10 août, Oventic : grande fête pour la naissance des Caracoles.

13 septembre, Cancún : manifestations contre l’OMC.

17 novembre : 20ème anniversaire de la fondation de l’EZLN. Messages de la commandance vers les femmes, les jeunes, les indigènes et la société mondiale appelant à résister contre le projet de mondialisation de la mort.

28 novembre, Mexico : 200 000 personnes manifestent sur le Zócalo Capitalino (place centrale de la ville de Mexico) contre la privatisation du secteur électrique.

- 2005 -

Juillet : Sixième déclaration de la forêt Lacandone.

- 2006 -

De janvier à juin : l’Autre Campagne fait son premier tour du Mexique, emmenée par le Délégué Zéro.

3 et 4 mai : tentative de délogement de vendeurs de fleurs de Texcoco et d’Atenco repoussé par les paysans du FPDT (Frente de Pueblos en Defensa de la Tierra). La répression laisse comme bilan un mort de 14 ans, 300 personnes emprisonnés, et des viols systématiques. L’Autre Campagne ayant pour principe d’appuyer mutuellement ses adhérents, elle mène un combat pour la libération des prisonniers et la reconnaissance des crimes commis à Atenco et Texcoco.
Dernière mise à jour : ( 05-03-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
XHTML 1.0 CSS 2.0